El perro viringo

Un perro viringo (ou perro calato)

Un perro viringo (ou perro calato)

On sait, grâce à des poteries Mochica, Chimu et Chancay, qu´il peuplait les andes avant les Incas. Depuis quand ? On ne le sait car sa trace se perd et son origine devient mystère. Trois hypothèses coexistent : une introduction lointaine par les chinois ; une importation par des nomades africains  ; une migration d´Asie par le détroit de Béring. Quoi qu’il en soit, après s’être rarefié le siècle dernier, il y a peu, des éleveurs de Lima ont contribué à sauvegarder l’espèce. Parallèlement, les autorités ont assuré leurs réintroductions sur certains sites pré-Incas afin d’ajouter un peu de folklore aux visiteurs. En 2009, un timbre à son effigie a même été édité, faisant de lui la mascotte du pays. Affectueux mais bon chien de garde, ce chien sans poil (doté parfois d´une « coiffe ») a plusieurs particularités. La première est que sa température est légèrement  supérieure à celle des autres chiens. Cela le rend assez sensible aux fortes températures. La seconde, c´est bien sur son absence de poils. Ainsi, il a tout comme nous besoin de crème solaire afin d’éviter brûlures et insolations). En contrepartie, ce dernier aurait certaines vertus curatives contre des maux tels que l’asthme ou l’arthrite en plus de ne causer aucune allergie !